Enfants naturels ou illégitimes ?

Quelques actes relevés dans les Registres paroissiaux par Véronique CHÉRIAUX et parus dans le Touraine Généalogie n° 79 du 3ème trimestre 2009. L’enfant est dit fils (ou fille) naturel (ou naturelle) et légitime de ses père et mère dans les actes de baptême antérieurs à la Révolution. Autrefois cette formule était appliquée aux enfants nés Lire plus …

Partager via :

Un passage incontournable à l’entrée de Tours : les octrois et leurs gabelous

Article rédigé par Evelyne LÉTARD, Secrétaire générale du Centre Généalogique de Touraine L’octroi est un « droit levé par une ville à son profit en vertu d’une autorisation du souverain », perçu par les municipalités à l’importation de marchandises sur leur territoire, à l’exclusion des produits de première nécessité dits produits francs de droit, comme les Lire plus …

Partager via :

La peste en Touraine aux XVIe et XVIIe siècles

A intervalles plus ou moins réguliers, divers fléaux traversent l’existence des individus. Les plus meurtrières sont probablement les épidémies (souvent favorisées par la malnutrition chronique ou une vraie disette ainsi que des conditions climatiques parfois épouvantables). Ces épidémies touchent tous les âges, toutes les couches de la population, anéantissant parfois des villages entiers.Jusqu’au XVIIIe siècle, Lire plus …

Partager via :

La vie à Tours sous l’occupation de 1871

« Dès l’été 1870, alors que Tours n’est pas concerné par les convois militaires, Eugène GOÜIN et ses adjoints font installer à la gare de bifurcation vers Saint-Pierre-des-Corps un buffet gratuit, largement approvisionné par tous les habitants, riches et pauvres, comme cela se pratique dans beaucoup de villes et bourgades du département, à l’intention des Lire plus …

Partager via :

Demain nous changeons de calendrier !

Article rédigé par Catherine BAS-DUSSEAULX, Vice-présidente du Centre Généalogique de Touraine. Depuis l’aube des temps humains, on a toujours vu le ciel s’éclairer puis s’obscurcir, le soleil apparaître puis disparaitre et la lune se montrer, entourée quelquefois d’étoiles différentes.On s’apercevait bien aussi que la nuit était plus longue à l’époque du froid et des neiges Lire plus …

Partager via :

La bataille de Monnaie du 20 décembre 1870

Article de Patricia PILLORGER, Vice-présidente du Centre Généalogique de Touraine et Responsable de l’Antenne parisienne du CGDT à la Maison de la Généalogie, Pantin A l’approche de l’hiver, de fortes pluies s’abattent sur la France, la Touraine n’est pas épargnée. Une pluie fine tombe sur Monnaie et ses environs lorsque le jour se lève ce Lire plus …

Partager via :

Z comme Zones d’influence des dynasties de meuniers de l’Indrois

Article rédigé d’après la publication « La vie très privée des meuniers de l’Indrois » rédigée en 1993 par Catherine BAS-DUSSEAULX, Vice-Présidente du Centre Généalogique de Touraine. L’Indrois et ses moulins L’Indrois, qui se jette dans l’Indre elle-même affluent de la Loire, constitue l’axe principal de la « Gâtine de Montrésor ».Son bassin couvre 504 km² et Lire plus …

Partager via :

Y comme Y ont vécu religieuses, meuniers et industriels : le moulin de Rives

Article rédigé par Evelyne LÉTARD, Secrétaire Générale du Centre Généalogique de Touraine. Depuis la Révolution, le Prieuré de Rives est situé sur la commune d’Abilly, à 3 km au sud de La Haye-Descartes, sur la rive droite de la Creuse et à son confluent avec la Claise. Origine et décadence du Prieuré de Rives Le Lire plus …

Partager via :

X comme A la croisée de l’Anjou et de la Touraine

Article de M. Jean-Pierre MINGOT, adhérent du Centre Généalogique de Touraine Je me suis attaché ici à étudier les moulins du nord-est du Maine-et-Loire dont je suis originaire, pour les rivières de la Marconne, le Lathan et la Maulne, et sur lesquelles des membres de ma famille ou belle-famille ont exercé.J’ai évoqué ici les rivières Lire plus …

Partager via :

W comme WASHINGTON et le marquis de La FAYETTE

Article rédigé par Evelyne LÉTARD, Secrétaire Générale du Centre Généalogique de Touraine. Marie-Joseph-Paul-Yves-Roch Gilbert du MOTIER marquis de La FAYETTE (ou LAFAYETTE) est issu d’une branche cadette de la famille MOTIER de La FAYETTE. Il naît au château de Chavaniac (Puy-de-Dôme) le 6 septembre 1757 et sera élevé par ses tantes et sa grand-mère à Lire plus …

Partager via :