W comme Weatstone et la fin du « Télégraphe »

Télégraphe

Ce hameau se nommait « Poulétrie » avant l’installation du télégraphe au XIXème siècle.

Le télégramme était la dépêche transmise par le télégraphe aérien. L’appareil est une sorte de portique avec des bras mobiles, implanté sur les lieux les plus élevés afin d’être vu de loin. Les Romains et les Grecs avaient un système primitif qui transmettait des signaux grâce à des feux allumés sur les hauteurs.

Source Wikipedia

En 1690, un Français Guillaume AMONTONS imagina de poster de loin en loin des hommes munis de télescopes pour observer des signaux dont les sens n’étaient connus qu’aux stations extrêmes ou terminaux. En 1791, Claude CHAPPE conçut une ingénieuse machine à bras inaugurée en 1794.

Ce système s’installa sur toute la France et subsista jusqu’à l’avènement de la découverte de MORSE et WEATSTONE qui inventèrent le télégraphe électrique et qui remplaça les portiques sur les hauteurs par un réseau de fils électriques en 1844.

Le 1er novembre 1866, on monta la statue monumentale de la Vierge sur le donjon de Montbazon, qui remplaça I’ancien télégraphe devenu désuet.

Le Télégraphe était, en 1876, un hameau de 15 habitants selon M. CARRÉ de BUSSEROLLE.

Ils ont vécu au Télégraphe…

La Poulétrie

« Poulétrie » sur le cadastre napoléonien de 1821.
Mot pouvant provenir de « poulet », qui signifie qu’il pouvait y avoir un élevage de volailles. Ce peut être également le nom de la personne s’occupant des poulets.
Le nom du lieu a changé en « Télégraphe » au XIXème siècle .

Ils ont vécu à La Poulétrie…

0 0 vote
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments