Y comme Yzernay

Ce nom, qui a connu plusieurs variantes (Ysernaicus, Yzernay, Isernay, et de nos jours Izernay) provient du bas latin et dérive du nom d’une personne d’origine germanique.

Ancien fief, attesté depuis 1256 et relevant du château de Montbazon à foi et hommage simple et un épervier pourvu de longes et de clochettes d’argent, figure déjà sur la carte de Cassini.

En 1583, il appartenait à Charles de NOSSAY, mais un document de cette époque nous apprend que le logis seigneurial était alors en ruines.
Néanmoins le domaine comprenait 10 arpents de terres labourables et 20 arpents de bois, ce qui représente un ensemble d’environ 20 de nos hectares.

Au XVIIIème siècle c’est la famille de COUGNY qui le possède et le 12 juillet 1759 Françoise MESNARD, veuve d’Antoine de COUGNY du Parc, receveur des tailles de l’élection de Chinon, vend le domaine à Joseph Jean AUBRY, chevalier, seigneur du Plessis.

Le château actuel date du XIXème siècle. En 1848 il appartient au comte Louis Casimir de MORANGE et, en 1921, à Alexandre Gustave MAROT, clerc de notaire.

Aujourd’hui, le domaine est toujours une exploitation agricole privée et se protège derrière ses murs d’enceinte.

Ils ont vécu à Yzernay…

0 0 vote
Article Rating
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments