Enfants naturels ou illégitimes ?

Quelques actes relevés dans les Registres paroissiaux par Véronique CHÉRIAUX et parus dans le Touraine Généalogie n° 79 du 3ème trimestre 2009.

L’enfant est dit fils (ou fille) naturel (ou naturelle) et légitime de ses père et mère dans les actes de baptême antérieurs à la Révolution. Autrefois cette formule était appliquée aux enfants nés de leurs parents par la nature et s’employait par opposition au mot « adoptif ».
Il existait d’autres formules pour désigner les bâtards : illégitima, bâtard et illégitime, patre ignoto, innaturel, enfant d’iniquité…
Dans les vieux registres paroissiaux de Bretagne, le scribe a renversé le cahier et les actes se présentent la tête en bas. Très fréquemment encore, ils sont relégués et renversés à la fin du cahier annuel.
Beaucoup de ces pauvres petits bâtards naissaient de relations passagères entre des gentilhommes et de jeunes paysannes séduites ou ravies. Les roturiers avaient aussi une large part dans ces naissances irrégulières.

Abilly

AD37 – Abilly 6NUM7/001/005 page 62

Le dernier jour daoust 1714 a esté baptisé un enfant
que lon a nommé pierre lequel enfant sest trouvé
entre les mains de la femme de Simon marin
mousnier des moulins de Rive laquelle ne nous a
voullu declarer le nom du pere ny de la mere
m’ayant afirmé qu’il avait esté baptisé en eau

par maistre louis … procureur a la haye asisté
par maistre Robin BALET du dit lieu qui en auroient
fait faire procès-verbal par cet exposé j ay curé
soussigné baptisé le dit enfant le parein pierre
berton et mareine thoinette champion lesquels
nous ont declarés ne scavoir signer.


Fondettes

AD37 – Fondettes 6NUM7/109/030 page 54

Le 18 septembre mil sept cent soixante seize a été baptizé par nous
vicaire soussigne pierre ne du meme jour fils naturel de jeanne thibault
veuve en secondes noces de pierre besnard et de réné poirier domestique suivant la
declaration quelle en a fait au greffe de luisnes le neuf juin dernier a ete
parain pierre darragon journalier la marraine genevieve gourdon
domestique de mathurin rabeau metayer en ste genevieve de
luisnes lesquels ont declaré ne scavoir signer
jeanne debien femme louis lisiot vigneron
a la boucardiere a fait fonction de sage femme violet vic.

AD37 – Fondettes 6NUM7/109/030 page 83

le trois octobre mil sept cent soixante dixsept a ete baptizee par
nous vicaire soussigné catherinne née du memejour fille naturelle
d un garcon inconnu et qui sest absente et de catherinne tulasne fille
de deffunt urbain tulasnes et de catherinne haguenier demeurante
en qualite de domestique chez francois chabert ainsi que porte
la declaration de la susditte en datte du premier septembre de
cette année laquelle declaration a ete faitte devant mr le bailly
general du duche pairie de luisnes signee en la minutte delaunay
bailly et genetay greffier a ete parain jacques mercier marguillier
et marainne martinne chereau femme du susditte francois chabert
vigneron a fait la fonction de sage femme francoise baudoin
veuve de michel chabert lesquels ont declare ne scavoir signer
fors les soussignés


Loches

AD37 – Loches 6NUM6/132/078 page 15

Le 10 avril 1698
Le meme jour nous avons enterré sans procession
dans le cimetere de st-ours un enfant agé
d’un an fils d’un pere inconnu et d’une mere
qui a quitté laparoisse qu’on dit estre de
ligueil.

ptre vicaire

AD37 – Loches 6NUM6/132/109 page 4

Le 7e sb 1732 aeste inhumé dans leCimetière de St Ours
sans process une fille en quinctefol nomée Genereuse
que lon dit estre Batarde.
La signe Martin Curé


Saint-Flovier

AD37 – Saint-Flovier 6NUM6/218/071 page 12

Jean fils naturel de jean Blanchet et
d anne galand sa domestique a été baptisé
par nous curé soussigné ce vingt sept novembre
mil sept quarante deux a été parein claude
Berault et la mareine jeanne berault
qui ont declaré ne scavoir signer Cornuau curé

AD37 – Saint-Flovier 6NUM6/218/072 page 4

Le cinq fevrier mil sept cent quaran
te trois jean Blanchet veuf de feue fran=
coise la Fosse d’une part et anne galand sa
domestique et de lui abusée et même accouchée
dont l’enfant est mort le premier janvier
presente année, fille de feu René galand
et de feue Louise Merigon d’autre part ;
après La publication de leurs Bans faite
par trois dimanches consecutifs, ont recus
la Benediction nuptiale, En presence des
Temoins ci après denommés, le Sieur Thomas
richer, le Sieur pierre verdier, le Sieur
auguste Bouchereau, Louis Manier et de
plusieurs autres qui ont declaré ne scavoir
signer, tous les soussignés Bouchereau
Cornuau curé de St Flovier

5 1 votant
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
View all comments
DUPUY Dominique
DUPUY Dominique
7 mois plus tôt

A chaque époque ses monstruosités et ses moeurs mais il y a eu et il y aura toujours des illégitimes…… Actuellement combien de demandes de greffes sont refusées par le fait que la personne désireuse donner un rein ou autre s’entend dire « vous n’êtes pas compatible votre ADN est différent……. Si l’ADN était identifié à la naissance on saurait tout !!!! L’ETAT CIVIL est un formidable outil de recherche mais il est forcément faux parfois…. Merci à vous pour ce documentaire. Cordialement généalogique.