La traversée de Tours à la nage

2018 : descente de la Loire à la nage…

110 ans plus tôt : une première !!

Extrait du Journal d’Indre-et-Loire du 30 août 1908

La traversée de Tours à la nage est une course de nage en eau libre. Elle a lieu pour la première fois le 30 août 1908.

L’épreuve est créée par un hebdomadaire sportif, le Réveil Sportif du Centre et de l’Ouest (créé en 1908), avec le concours de la Société Nautique de Tours et le Comité des fêtes de la Loire. Le Club des Nageurs Tourangeaux continuera d’assurer l’organisation de cette manifestation à la disparition du Réveil Sportif en 1910 et la réservera aux nageurs indépendants.

La course se nage en eau vive dans la Loire et a pour point d’arrivée l’Île Simon. La distance à parcourir est de 1 km 200 en 1908, avant d’être fixée à 3 km 200 en 1913.

L’évènement est une réussite populaire attirant une importante foule de spectateurs : près de 12 000 personnes en 1908, 10 000 en 1909 et 1911. Des épreuves nautiques complémentaires sont réservées aux sportifs régionaux. Les autorités locales sont présentes et président les festivités.

Des prix sont remis aux nageurs professionnels (objets d’art, espèces dotés par le journal organisateur), et des « objets d’art et d’utilité » de moindre valeur et des médailles sont réservés aux amateurs et aux indépendants. La ville offre une écharpe au vainqueur. Le Général commandant du 9ème corps d’armée attribue une médaille au meilleur compétiteur militaire.

Extrait de la carte Tours en 1911 – AD d’Indre-et-Loire


Point de départ : quai de la Loire Saint-Pierre-des-Corps

Une femme inscrite au départ : Marie BECKER

Marie BECKER, parisienne, fait partie du club de l’Ondine de Paris, club qu’elle quittera en 1909 pour rejoindre celui des Mouettes.

Marie BECKER en manteau blanc

Le départ est donné !

…et les scores publiés dans le Journal d’Indre-et-Loire du 31 août-1er septembre

Arrivée en seconde place de Gabriel DOUTREBENTE, fils d’Alfred Jules Gabriel Joseph , président de la société de gymnastique « La Blésoise » en 1903 et célèbre aliéniste, directeur de l’asile départemental de Blois.
Gabriel se consacrera plus tard à la course automobile.

Vainqueur avec Louis BALART aux 24H du Mans de 1925
sur une Corre la Licorne W15 classe 1,5L avec 110 tours

Image interactive :
– Outil en bas à droite : pleine page
– Marqueur : survoler avec la souris ou cliquer pour plus de détails
– Loupe : Zoom

Généalogie de Robert Gabriel Louis Marie dit « Gabriel »


Sources :
– Wikipedia
– Journal d’Indre-et-Loire
– Collection cartes postales Liliane LÉTARD

5 1 votant
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments