Gambetta et le Gouvernement de Tours en 1870

Au cours de la journée révolutionnaire du 4 septembre 1870 qui fait suite à l’annonce, à Paris, de la défaite de Sedan et de la capture de l’Empereur, Léon Michel GAMBETTA et Jules FAVRE jouent un rôle essentiel dans la déchéance de l’Empire et la proclamation de la République. Ces membres de l’opposition s’emparent du pouvoir et se distribuent les ministères d’un Gouvernement de la Lire plus …

Partager via :

L’école en Touraine autrefois (2ème partie)

Précédemment : L’école en Touraine autrefois (1ère partie) Les maîtres : leurs conditions de travail A l’école de Courçay, dès mai 1823, Pierre ROSSIGNOL est pourvu d’un logement au bourg dans la maison FILLON RICHET pour la somme de 45 Francs.En 1841, on se rend compte que cette maison n’est pas appropriée pour une salle Lire plus …

Partager via :

L’école en Touraine autrefois (1ère partie)

Contrairement à ce que l’on croit souvent, l’enseignement a eu longtemps de mauvais résultats en Touraine. Vers 1840, le pourcentage d’illettrés chez les jeunes soldats montre que seuls 11 départements font moins bien. Ce sont essentiellement les départements où l’on parle breton et celui de l’Allier.Il y a une certaine amélioration avec l’apparition des chemins Lire plus …

Partager via :

Les DAUSSONNE, armuriers à Tours au XVIème siècle

Article de Idelette ARDOUIN-WEISS – Paru dans le Touraine Généalogie n° 110 – 2ème trimestre 2017 pages 97 et 98 Rubrique « Histoire et Généalogie » Tours a été, avec Bordeaux, un centre important d’armurerie au XVIème siècle, et a attiré un assez grand nombre d’armuriers italiens, venus en particulier de Lombardie (région de Milan)1. On peut citer Lire plus …

Partager via :

A Tours mai sans fouère rend l’âme nouère…

En ce mois de mai 2020, un calme inhabituel règne sur le parc des expositions de Rochepinard. Traditionnellement, 250 000 visiteurs, 700 exposants, 120 attractions occupent cet espace de 50 000 mètres carré.Les consignes de confinement lié au covid-19 ont contraint les organisateurs à reporter ce rendez-vous. C’est l’occasion pour nous de nous pencher sur Lire plus …

Partager via :

En avril ne te découvre pas d’un pont de fil…

Nous sommes à Tours le dimanche 9 avril 1978. Vers 9 heures du matin, Bernard Oliveron, habitant d’Azay-sur-Cher, accompagné de son épouse et de son fils Fabrice âgé de 11 ans, va chercher son autre fils à La Membrolle. Au volant de sa « 404 », il arrive en haut de la Rue Nationale. La circulation est Lire plus …

Partager via :

Verreries et verriers en Indre-et-Loire à travers les registres paroissiaux

Article de James MOTTEAU – Paru dans le Touraine Généalogie n° 98 – 2ème trimestre 2014 pages 318 à 321 Rubrique « Ainsi vivaient-ils… » L’étude systématique du verre et de son évolution depuis 2000 ans a débuté à Tours par la découverte d’un dépotoir, de la fin du XVème siècle ou du début du XVIème siècle, lors Lire plus …

Partager via :

Les grands travaux de Tours au XIXème siècle

Article de Jacqueline JOUANNET (CGDT-126) paru dans le Touraine Généalogie n° 110 du 2ème trimestre 2017 (2ème partie). Pendant la première moitié du XIXème, des changements importants sont apportés dans la topographie de Tours En 1801, le 20 pluviôse, on pose la première pierre des quatre dernières arches du pont détruites pendant la débâcle de Lire plus …

Partager via :

Les grands travaux de Tours au XVIIIème siècle

Article de Jacqueline JOUANNET (CGDT-126) paru dans le Touraine Généalogie n° 110 du 2ème trimestre 2017. Au XVIIIème siècle vont voir le jour d’importants changements apportés dans la topographie de Tours et qui dureront deux siècles De 1701 à 1706, les levées de la Loire sont exhaussées de près de deux mètres. Les deux premières Lire plus …

Partager via :

L’art et la Renaissance en Touraine

Les tapissiers DE MORTAIGNE Article de Idelette ARDOUIN-WEISS – Paru dans le Touraine Généalogie n° 94 – 2ème trimestre 2013 page 102 Rubrique « Histoire et Généalogie » Parmi la petite quinzaine de tapissiers qui travaillent à Tours autour de 1500, deux sortent du lot : Nicolas et Pasquier de MORTAIGNE, qui étaient peut-être frères. Ils arriveront à Lire plus …

Partager via :