La Haye Royale

Le traité des Pyrénées, signé le 7 novembre 1679 sur l’Ile des Faisans, formalise une paix conclue entre les couronnes d’Espagne et de France.
A l’époque les traités de paix sont accompagnés de contrats de mariage entre les deux familles régnantes. Louis XV (âgé de 12 ans) est couronné à Reims le 25 octobre 1722 et son principal conseil le duc de Bourbon cherche à lui trouver une épouse ; la première pressentie est l’infante Marie-Anne-Victoire d’Espagne (alors âgée de 3 ans) fille de Philippe V, et Louis Prince des Asturies épouserait une fille du Régent (Mademoiselle de Montpensier). Les préparatifs de tels évènements ont engendré l’organisation de nombreux convois et La Haye a été une étape sur la route entre Versailles et l’Espagne.

Carte interactive :
– barre d’outils à gauche : passer en mode plein écran pour visualiser la carte dans de bonnes conditions
– cliquer sur un marqueur de village ou de lieu pour plus de détails

Mademoiselle de Montpensier

AD 37 registres paroissiaux La Haye-Descartes

Le 28 novembre 1721, Mademoiselle de
Montpensier, fille de Monseigneur le Duc D’Orléans
Regent du Royaume a couché à la haye chez Mr Caillé
hôte de l’Ecu le jeudy au soir 28, a reparti le lendemain
29 pour continuer sa route en Espagne ou elle doit
Epouser le Prince des Asturies.

Marie-Anne-Victoire infante d’Espagne

AD 37 registres paroissiaux La Haye-Descartes

Le 18 février 1722, jour des Cendres, Marie Anne Victoire
Infante d’Espagne aagée pour lors de trois ans dix mois et
demy, a passé par cette ville de la haye pour aller epouser  
Louis quinze Roi de france, on lui a fait tous les honneurs
dus à une Reine. Elle a logé à l’Ecu chez M. Caillé.
Il y avait 900 hommes et autant de chevaux à sa
suite, sans comter la noblesse du voisinage et la
bourgeoisie tant de cette ville que de celle de Ste Maure
qui vint au devant, tout était pompeux et magnifique.
Il y avait avec cete Reine Madame de Vantadour
gouvernante de Louis 15, Madame la Duchesse de
Soubise, Madame de La Lande , et quantité de
Seigneurs.

Mademoiselle de Beaujolais

AD 37 registres paroissiaux La Haye-Descartes

Aujourd’huy, samedy douze Decembre mil sept cent
vingt deux, Mademoiselle de Beaujolois fille de
son Altesse Royalle Monseigneur le Duc D’orleans
Régent du Royaume a passé par icy pour aller
en Espagne Epouser un Infant, laquelle a couché
a l’Ecu accompagnée de Madame la Duchesse de
Duras et de plusieurs autres personnes de la Cour
Les Equipages et les gens étoient presque en aussi
grand nombre que lorsque l’Infante d’Espagne
passa. Le lendemain elle partit sur les neuf
heures du matin.

Madame la Maréchalle de Tallard

AD 37 registres paroissiaux La Haye-Descartes

Le dimanche 15 avril mil sept cent
vingt cinq, l’Infante D’Espagne
a repassé par icy et a logé à l’Ecu
accompagnée de Madame la Maréchalle de Tallard et
de plusieurs autres Dames de la Cour. Les équipages étoient
aussi beaux et le nombre encore plus grand que lorsquelle
arriva en france il y a environ trois ans et le lendemain
elle est partie pour sen retourner en Espagne
.

La Reine d’Espagne

AD 37 registres paroissiaux La Haye-Descartes

Le mercredy 20 juin 1725, la Reine D’Espagne
a repassé par icy apres la mort du Roi d’Espagne pour
demeurer en france, elle étoit accompagnée de quelques
dames et demoiselles Espagnolles, habillée a la façon
de leur païs et coëffées en cheveux, Mlle de Beaujolois
Sœur de la Reine d’Espagne y étoit aussi qui s’en
retourne à Paris. L’Equipage étoit peu nombreux.

1725 année de la rupture

Le Duc de Bourbon, craignant que le roi Louis XV de santé fragile ne décède sans descendance mâle s’il fallait attendre que sa fiancée soit en âge d’avoir des enfants, rompt les fiançailles en 1725. La recherche d’une autre fiancée parmi les princesses d’Europe est dictée par la nécessité d’une rapide descendance.
Le choix se porte sur Marie Leszczynska (22 ans), fille du roi détrôné de Pologne. La cérémonie de mariage est célébrée à Fontainebleau le 5 septembre 1725.

1725 année du retour

Louise Elisabeth d’Orléans (Mlle de Montpensier) se marie avec Louis Ier le 20 janvier 1722 mais le jeune roi d’Espagne meurt sans enfant le 31 août 1724 après seulement 7 mois de règne.
Elle n’a d’autre choix que de revenir en France et arrive discrètement à Paris le 23 mai 1725.
Elle meurt dans l’oubli à 32 ans au Palais du Luxembourg le 16 juin 1742.

Qui sont-ils ?

Louise Elisabeth d’Orléans dite Mademoiselle de Montpensier, née le 11/12/1709 à Versailles, morte le 16/06/1742 à Paris, est l’une des nombreuses filles du Régent Philippe d’Orléans et de Françoise Marie de Bourbon fille légitime de Louis XIV. La princesse est donc par sa mère une petite-fille de Louis XIV.





Philippe d’Orléans (1674-1723) est le régent du royaume pendant la minorité de Louis XV. La période de son gouvernement dure de 1715 à 1723. C’est un petit-fils du roi Louis XIII et neveu du roi Louis XIV. Il est duc de Chartres duc de Valois duc de Nemours duc de Montpensier et duc d’Orléans.



Marie-Anne-Victoire infante d’Espagne (1718-1781) est la fille de Philippe V et d’Elisabeth Farnèse. Elle fut surnommée infante-reine en raison de ses fiançailles avec Louis XV.
Elle fut échangée contre Mademoiselle de Montpensier le 9 janvier 1722 sur l’île des Faisans au milieu de la rivière frontière de la Bidassoa. Elle abandonne presque toute sa suite espagnole et se retrouve entourée d’inconnus français. Son futur époux Louis XV l’attend à Versailles.







Louis de Bourbon Prince des Asturies (1707-1724) est le fils aîné de Philippe V roi d’Espagne. Il se marie avec Mademoiselle de Montpensier le 22 janvier 1722.




Louis XV et l’infante Marie-Anne-Victoire d’Espagne

Madame de Ventadour est la gouvernante des enfants royaux. Elle est secondée par Madame de La Lande, sous-gouvernante.

La duchesse de Soubise, fille de Madame de Ventadour et Madame de Tallard fille de la Duchesse de Soubise sont aussi des gouvernantes des enfants royaux.

Philippine Elisabeth Charlotte d’Orléans dite Mademoiselle de Beaujolais (1714-1734) est l’une des nombreuses filles du régent Philippe d’Orléans. Elle fut fiancée en 1721 à l’infant Don Carlos fils de Philippe V d’Espagne.

L’échange des Princesses, le film

Dans son film de 2017, L’échange des Princesses, adaptation du roman homonyme de Chantal Thomas (2013), Marc Dugain relate le voyage de Mlle de Montpensier vers l’Espagne et celui de l’infante d’Espagne, Anna Maria Victoria se rendant à Versailles. Toutes deux ont fait halte à La Haye en Touraine, comme on peut le lire dans les registres paroissiaux présentés plus haut dans cet article.

Généalogie ascendante du Régent Philippe duc d’Orléans
Partager via :

Faites un commentaire

avatar
  S'abonner aux commentaires  
Me notifier des