P comme PICHÉ

PICHÉ Pierre Nicolas Alexandre César

Mort pour la France le 8 août 1918

Né le 4 novembre 1895 à Chambray, Pierre Nicolas Alexandre César PICHÉ est le fils de Pierre PICHÉ (1861-1900), charron au bourg de Chambray, et de son épouse Eugénie CHEVALLET, née en 1861, débitante.
A 18 ans, il est charron à Chambray ; il a terminé son école primaire. Il mesure 1 m 73, a des cheveux châtain-noir et des yeux marron foncé.
De la classe 1915, il est recensé à Tours avec le matricule 811. Il est déclaré apte au service armé.
Mobilisé le 17 décembre 1914, il est affecté au 125e Régiment d’Infanterie de Poitiers. Au printemps 1915, après l’instruction, il est affecté à la 10e compagnie et rejoint son régiment en Artois (Loos, Fosse-Calonne, Neuville-Saint-Vaast). Il est blessé par éclat d’obus aux reins le 8 juin à Neuville. Après sa convalescence il rejoint son unité.
En 1916 son régiment est engagé à Verdun (cote 304), en Champagne, dans la Somme. En 1917 il est déployé dans l’Aisne pour l’offensive du Chemin des Dames, puis en Lorraine.
PICHÉ est nommé 1ère classe le 13 novembre.

Croix de
guerre

En 1918, face à la grande offensive allemande, le 125e RI est dans l’Oise puis dans la Somme. Le 9 mai, il attaque avec succès dans le secteur de Grivesnes : il est cité à l’ordre de l’armée, le 1cl Piché à l’ordre du régiment «… s’est particulièrement distingué au cours de l’attaque du 9 mai et pendant les bombardements qui ont suivi en remplissant des missions périlleuses ». Le 29 mai il reçoit la Croix de guerre avec étoile de bronze. En août, le 125e RI participe dans le secteur de Pierrepont à la grande offensive alliée. Il attaque le 8.
Le 1cl Piché est tué à l’ennemi le 8 août 1918 dans les combats d’Hargicourt Pierrepont (Somme). Il avait 22 ans.
Son décès est transcrit à Chambray le 1er novembre 1919. Il est déclaré Mort pour la France.

L’Infanterie à l’attaque

ASCENDANCE FAMILIALE sur 5 générations :

  1. PICHÉ Pierre Nicolas Alexandre César, né le 4 novembre 1895 à Chambray (37). Mort pour la France le 8 août 1918 à Hargicourt Pierrefond dans la Somme.
  2. PICHÉ Pierre, charron, né le 23 mai 1861 à Montbazon (37), décédé à Chambray (37). Marié le 11 juillet 1887 à Montbazon (37) (les deux époux signent leur acte de mariage) à
  3. CHEVALLET Eugénie, couturière, maîtresse d’hôtel, née le 26 août 1861 à Varennes (36).
  4. PICHÉ Pierre, charron, né le 12 décembre 1832 à Montbazon (37), décédé. Marié le 9 juillet 1860 à Ballan Miré (37) à
  5. METTON Françoise, couturière, née le 8 mai 1834 à Ballan Miré (37).
  6. CHEVALLET Eugène, cultivateur, né le 30 mars 1830 à Valençay (36), décédé le 25 décembre 1894 à Monts (37). Marié le 2 juin 1858 à Valençay (36) à
  7. BRISSET Virginie Catherine, née le 6 juillet 1832 à Selles-sur-Cher (41), décédée à Monts (37).
  8. PICHÉ Pierre, vigneron, né le 28 juin 1785 à Saint-Avertin (37), décédé le 7 juillet 1871 à Montbazon (37). Marié le 28 juin 1813 à Montbazon (37) à
  9. BRIARD Catherine, née le 7 mars 1792 à Montbazon (37).
  10. METTON Louis, jardinier, cultivateur, né en 1806 à Ballan-Miré (37). Marié à
  11. BERNIN Françoise, née en 1802 à Joué-lès-Tours (37).
  12. CHEVALLET Silvain, cultivateur, né le 20 février 1793 à Buxeuil (36), décédé à Valençay (36). Marié le 17 février 1813 à Valençay (36) à
  13. SAUVETRE Marie, née le 29 octobre 1792 à Valençay (36), décédée à Valençay (36).
  14. BRISSET Pierre, fermier, laboureur, né le 27 frimaire an 5 à Poulaines (36), décédé le 14 décembre 1856 à Varennes-sur-Fouzon (36). Marié le 8 février 1856 à Poulaines (36) à
  15. GARNIER Anne, née le 22 décembre 1792 à Rouvres-les-Bois (36).

UNC, section de Chambray-lès-Tours et Centre Généalogique de Touraine

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest

1 Commentaire
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
View all comments
CHALON Alain
CHALON Alain
3 années plus tôt

Félicitation et très gros travail de l’équipe du CGDT pour toutes ces présentations et celle à venir..