I comme Invisible : Fosse Sèche

« Locus qui dicitur Fosse Bacon » en 1203 et 1306. Cette appellation, « Fosse Bacon » pourrait venir de « bac », le déterminant d’un nom de village.

Il s’agissait d’une ferme que Jean FETMEAU, seigneur d’Izernay, vendit au prieuré de Bois-Rahier en 1283. En 1791, elle appartenait aux religieuses, dites de La Riche, à Tours.

Tout fut rasé lors de la construction de la ligne de TGV. Seule existe une maison, habitée par un descendant de la famille BOUC.

Ils ont vécu à Fosse-Sèche…

0 0 vote
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments