M comme Marsin, Mesliers, Marchanderie et Maquinières

Marsin ou Marsain

Cette ferme est ancienne puisque ses bâtiments figurent sur le plan cadastral de 1821.
Une addition de construction fut faite en 1879.

Depuis environ 1850 elle est la propriété de la famille MARCADET (dont un membre fut maire de Chambray de 1912 à 1935).
La commune ayant décidé de réaliser une zone d’aménagement concerté à vocation industrielle et commerciale dans ce secteur, la Société d’Equipement de la Touraine agissant pour le compte de la commune achetait cette exploitation en 1977. C’est maintenant la ZAC de La Vrillonnerie-Marsin.
Pour la petite histoire précisons que le premier établissement ouvrit ses portes en 1977. C’était le Novotel.

Ils ont vécu à Marsin…

Les Mesliers

Ancien fief du château de Montbazon, il est mentionné dans une charte de l’abbaye de Saint-Julien au XIIIème siècle. En 1720 il appartenait à François SEGOIN, échevin, président des Trésoreries de France à Tours ; en 1778, à Léon-Hector PATAS, échevin, conseiller au Châtelet d’Orléans, fils de Jean-Léon PATAS, seigneur de Bourgneuf.

Les Melliès sur la carte de Cassini

Par acte du 24 décembre 1780, Henri-Louis-Marie et Jules-Hercule, princes de ROHAN, vendirent à Pierre CAMET de CHAUVIGNY, échevin, secrétaire du roi, seigneur des Mesliers, les fiefs de la Rossignolière et de la Motte, qui furent réunis aux Mesliers et relevèrent, comme ces derniers, du duché de Montbazon.

Au XIXème siècle ils devinrent la propriété de Madame BIZOT de Dijon – GLASSIER René, directeur de l’usine à gaz de Tours – BOUSSARD Jules au Mans – GASNIER père, concessionnaire de roulage à Tours.
Au début du XXème siècle, les Mesliers appartinrent à M. le Marquis de VITRY, qui avait eu l’intention d’y construire un orphelinat agricole, mais aucune suite ne fut donnée à ce projet. Furent ensuite propriétaires Madame RADA, puis les familles SCHLUMBERGER et CARBONNIER.

Ils ont vécu aux Mesliers…

La Marchanderie

Ce village partagé entre Chambray et Joué-les-Tours, figurait déjà sur la carte de Cassini.
« Marchand » est un nom masculin apparu dès 980. Participe présent du verbe latin « mercatare », il désigne d’abord une personne qui fait du commerce. Sous sa forme féminisante, il signifie : terre appartenant à une personne nommée Marchand, ou qui fait du commerce.

Ils ont vécu à La Marchanderie…

Les Maquinières

Lieu-dit en limite de Joué-lès-Tours avec une ferme qui fut la propriété de la famille CHOTARD du XIXème siècle jusqu’aux derniers descendants vers 1960.
C’est une exploitation maraîchère (famille BOULAY).

Ils ont vécu aux Maquinières…

0 0 vote
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments