E comme Etude sur la localisation des familles de mariniers d’Azay-sur-Cher

Extrait d’une étude généalogique réalisée par Claude CHRIST, adhérent du Centre Généalogique de Touraine, dans le but de rechercher les liens entre les familles de voituriers par eau, bateliers ou mariniers présents sur la commune d’Azay-sur-Cher entre le XVIIème et le début du XXème siècle, et leur localisation géographique sur la commune au XIXème

Cette étude n’a pas la prétention d’être exhaustive, mais plutôt de tracer les grandes lignes de la vie des hommes et des femmes qui ont participé pendant de nombreux siècles à la vie de la commune d’Azay-sur-Cher.
Elle s’appuie essentiellement sur les données disponibles aux Archives Départementales d’Indre-et-Loire :

  • Registres paroissiaux,
  • État civil,
  • Recensements de population aux XIXème et XXème siècles,
  • Cadastre dit napoléonien,

ainsi que sur les documents de la famille FRESLIER dont Yvonne et Henri FRESLIER à qui je dédie cette étude, derniers mariniers d’Azay-sur-Cher qui, après avoir navigué sur la partie aval du Cher jusqu’à la Première Guerre mondiale, ont terminé leur activité en 1940 sur les canaux du Berry et du Centre à bord de leur péniche « la Cerna ».

1ère partie

La localisation des familles de mariniers a été faite à l’aide des matrices cadastrales réalisées vers 1820 avec le Cadastre dit napoléonien. Les familles se répartissaient entre les 2 rives du Cher :

  • Au nord du Cher ou rive droite, dans les hameaux « Le port d’Azay » et « Les Ursulines »

Section A1 de la Varenne – 6NUM10/015/003 des Archives d’Indre-et-Loire

  • Au sud du Cher ou rive gauche, dans les hameaux « Le Fourneau », « La Gobleterie », « La Maillardière », « La Bournaiserie », « La Basse-pêcherie », « Les Carnaux » et « La Haute-pêcherie »

Section B1 du Bourg – 6NUM10/015/005 des Archives d’Indre-et-Loire

(Une étude détaillée par famille et pour chaque membre d’une famille a été réalisée par l’auteur de cette publication, mais le volume d’information est trop important pour figurer dans cet article).

Certaines maisons ont changé de famille à la faveur des successions, tout au long du XIXème siècle. La densité la plus importante se situe cependant sur la rive nord au lieu-dit « Le Port d’Azay ».

Dans les paragraphes suivants nous trouvons une

Présentation simplifiée des implantations vers 1850
sur le plan cadastral de 1820

Seules les maisons appartenant vers 1850 aux trois principales familles ont été positionnées : ROGUET, FAY et FRESLIER.
La totalité des maisons appartenant à un même couple n’a pas été localisée par manque de place à l’échelle choisie
 ; seule la résidence principale est indiquée.

Au nord du Cher

La partie nord du Cher a été découpée en 3 zones distinctes :

Zone ouest

  • parcelle 666 : ROGUET François et FRESLIER Anne – ROGUET Jérôme et BARRIER Marie
  • parcelle 669 : FRESLIER Bernard et MOREAU Françoise, puis ROGUET Étienne et FRESLIER Françoise
  • parcelle 680 : FAY Louis et VACHER Félicité

Zone centre

  • parcelle 731 : ROGUET Jean et LEBEAU Françoise
  • parcelle 626 : ROGUET Pierre et DELAHAYE Jeanne
  • parcelle 813 : FAY Pierre et VACHER Élisabeth
  • parcelle 815 : FAY Louis et VACHER Félicité
  • parcelle 841 : FRESLIER Jean et DERRIÈRE Marie M.

Zone est

  • parcelle 920 : FRESLIER Bernard et PILLAULT Anne
  • parcelle B : ROGUET François et FRESLIER Anne

Au sud du Cher

La partie sud du Cher a été découpée en 2 zones distinctes :

Zone est

  • parcelle 134 : ROGUET Silvain et DESOUCHES Louise
  • parcelle 93 : SAGET Gatien et FAY Françoise

Zone ouest

  • parcelle 14 : FAY Pierre et HABERT Séraphine
  • parcelle 5 : FAY Pierre et VACHER Élisabeth

Retrouvez les mariniers d’Azay-sur-Cher

Dans l’article paru le 6 novembre : 2ème partie de cette étude
Les voies de communication, les embarcations, les marchandises transportées.

Dans l’article qui paraîtra le 19 novembre : 3ème partie de cette étude
Les grandes familles de mariniers à Azay-sur-Cher et les familles d’autres corporations en relation avec les mariniers (charpentiers, cordiers, passeurs).

Notre présentation, qui a débuté à la fin du XVIIème siècle, vous aura emmenés jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale.

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
Partager via :
S'abonner aux commentaires
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents
Inline Feedbacks
View all comments
Claude christ
Claude christ
9 mois plus tôt

Depuis l’envoi du dossier au CGDT, fin juin, dans le cadre du chalenge AZ, de nouvelles informations sur les différentes familles de mariniers ont été trouvées ; en particulier une étude complète sur les familles Gautron, Saget, Sevault…, l’arbre généalogique regroupant ces familles dépasse maintenant les 1000 personnes. J’envisage, dans les mois à venir de réaliser un document, qui dépassera les 100 pages, sur l’ensemble du dossier. Peut-être aussi en 2022 une exposition sur ce thème, à Azay-sur-Cher …

Gasnier
Gasnier
9 mois plus tôt

Bravo pour cette étude qui fait appel au cadastre. Une voie à suivre.