W comme… WINDSOR et WALLIS WARFIELD au château de Candé

Article d’Evelyne LÉTARD du Centre Généalogique de Touraine o 0 o Mariage du siècle au château de Candé Le château de Candé est un édifice situé sur la commune de Monts à 10 km au sud-sur-ouest de Tours sur les bords de l’Indre, au coeur d’un domaine de 260 hectares. Le site du château de Candé est Lire plus …

Partager via :

R comme… Le ROUX-DALLOZ Pauline au domaine de la Tortinière

Article de Patricia PILLORGER du Centre Généalogique de Touraine o 0 o Située sur les hauteurs de Veigné, la gentilhommière du domaine de la Tortinière fut rasée pour être remplacée par l’actuel château. Le domaine avait été racheté par Pauline Le ROULX-DALLOZ en mars 1861 avec l’héritage laissé par son père, propriétaire de plusieurs domaines sur Lire plus …

Partager via :

I comme… Islette, le château témoin des amours tumultueuses d’Auguste RODIN et Camille CLAUDEL

Article d’Évelyne LÉTARD du Centre Généalogique de Touraine o 0 o L’Islette est un ancien fief relevant de l’Île-Bouchard, à foi et hommage lige, que possédait en 1295 Jean PANNETIER, bailli de Touraine, et pour lequel il devait une rente à l’église de Colombiers : il s’était engagé à verser 1 setier de noix pour alimenter l’huile des lampes Lire plus …

Partager via :

H comme… HOFFBAUER Charles, artiste, et la fresque du château d’Artigny

Article de Patricia PILLORGER du Centre Généalogique de Touraine o 0 o Le château actuel du Puy d’Artigny a été construit à partir de 1912 en remplacement de l’ancienne gentilhommière qui a été rasée. Copié sur le modèle de celui de Champlâtreux (95) avec les meilleurs matériaux et des aménagements modernes, son propriétaire, François COTY, souhaite Lire plus …

Partager via :

G comme… la Grange Rouge, manoir à Montbazon

Article de Patricia PILLORGER du Centre Généalogique de Touraine o 0 o Le manoir de la Grange Rouge se situe à Montbazon, en Indre-et-Loire, un village de Touraine sur les bords de l’Indre qui a été une source d’inspiration pour Honoré de BALZAC et son roman : Le lys dans la vallée. Le manoir est composé Lire plus …

Partager via :

E comme… Éducation globale et Caravanes scolaires à La Ploquinière, lieu d’accueil d’enfants défavorisés et préventorium

Article rédigé par Évelyne LÉTARD du Centre Généalogique de Touraine o 0 o La Ploquinière (ou Peloquinière) est un ancien fief sur la commune de Cheillé ; c’est un ancien manoir avec des terres et un moulin. Ce domaine s’est appelé La Peloquinière (1572), La Pellocquinière (1639), La Ploquinière (1740 et 1765), La Ploquinière (1814, Lire plus …

Partager via :

Z comme Zones portuaires sur la Loire et ses affluents

Article extrait de la publication de l’Atelier du Centre Généalogique de Touraine « LES MARINIERS DE TOURAINE » parue en janvier 1992. Le terme « port » a une double signification et il convient de distinguer l’endroit où s’effectuent les opérations de chargement et de déchargement des bateaux de celui qui indique le point de franchissement d’un cours d’eau Lire plus …

Partager via :

T comme Tireur… de sable

Article rédigé par Patricia MACHET, adhérente du Centre Généalogique de Touraine n° 805@Pmachet Tireur, pêcheur, dragueur… aucun jugement de valeur et rien de répréhensible dans ces qualificatifs ! Car c’est de sable dont il est question, du sable de nos rivières tourangelles : le sable de Loire, du Cher et de l’Indre. Le sable est, dit-on, la Lire plus …

Partager via :

I comme Indre en crue à Montbazon

Article rédigé par Patricia PILLORGER du Centre Généalogique de Touraine 1770 « exceptionnelle » – 1910 « catastrophique »1982 « centennale » Montbazon et l’Indre Montbazon, traversée par l’Indre et entourée par 3 communes Monts, Sorigny et Veigné, est une paroisse créée au XVIème. La forteresse a été construite en partie par Foulques Nerra au Xème siècle. Elle fut ensuite occupée par la famille De ROHAN. Le Lire plus …

Partager via :

A comme Activités passées : traces actuelles

Article extrait de la publication de l’Atelier du Centre Généalogique de Touraine « LES MARINIERS DE TOURAINE » parue en janvier 1992. La marine à voile, sérieusement concurrencée par la marine à vapeur, puis définitivement étranglée par le chemin de fer, va peu à peu abandonner le fleuve et ses affluents. Cependant, ces siècles d’activité fébrile laisseront derrière Lire plus …

Partager via :